Quel type d’oreiller choisir pour bien dormir ?

Accueil » Quel type d’oreiller choisir pour bien dormir ?

oreiller bien dormir

Si le matelas et le sommier sont vos indispensables soutiens nocturnes, l’oreiller est votre incontournable compagnon de sommeil. C’est le garant d’une nuit de qualité, complète et reposante. Pourtant, cet objet reste encore trop souvent le parent pauvre de la literie – un comble alors qu’on passe entre 7 et 9 heures par nuit la tête posée dessus ! Même si ce n’est pas aussi important que le matelas, qui soutient l’ensemble du corps, il faut savoir que le choix du bon oreiller est crucial pour bien dormir. Mal adapté à vos habitudes de repos et à votre morphologie, il risque même d’annihiler les effets bénéfiques de votre literie. Alors, quel type d’oreiller privilégier ?

L’oreiller, incontournable compagnon de vos nuits

S’il vous arrive de vous réveiller avec la tête qui résonne, des douleurs lombaires lancinantes ou les cervicales qui s’entrechoquent, c’est qu’il est peut-être temps de changer d’oreiller. En effet, cet équipement nocturne, souvent relégué au rang de figurant en comparaison avec le matelas et le sommier qui occupent le devant de la scène, joue pourtant un rôle clé dans la qualité des nuits. Il assure :

  • le bon maintien de la nuque et du cou,
  • l’alignement correct de la colonne vertébrale,
  • et plus globalement la bonne position du dormeur pendant la nuit.

De fait, pour bien dormir, il faut idéalement que le crâne et le cou soient alignés. C’est ce qui contribue à décontracter les muscles et à assurer une circulation sanguine fluide. Sans compter qu’un dormeur change de position en moyenne 40 fois par nuit. Il faut donc trouver l’oreiller permettant de maintenir la tête malgré ces déplacements intempestifs.

Le choix du bon oreiller est donc déterminant pour bien dormir. Cette sélection doit se faire en deux temps : en fonction de votre position nocturne d’abord, en tenant compte d’autres critères ensuite.

Le bon oreiller en fonction de votre position pour dormir

En matière de position de sommeil, on a tous notre petite préférence. Mais ce que vous ignorez peut-être, c’est que cette position influe sur le type d’oreiller à utiliser, condition sine qua non pour bien dormir, et plus particulièrement sur son épaisseur et sa fermeté.

  • Si vous dormez sur le dos, comme moins d’un dormeur sur sept, vous avez tendance à bouger beaucoup pendant la nuit. C’est néanmoins la position idéale pour bien dormir, celle qui permet de se reposer le mieux. Choisissez un oreiller plat, pas trop épais, de fermeté moyenne, pour éviter que votre tête soit trop relevée ou trop enfoncée.
  • Si vous dormez sur le côté, comme la majorité des dormeurs, vous remuez aussi énormément. L’oreiller est essentiel pour bien dormir : c’est lui qui va maintenir la tête et les cervicales au bon niveau, garantir l’alignement de la colonne vertébrale, et éviter des tensions au niveau de la nuque ou du dos. Optez pour un oreiller plutôt épais (10 cm et plus). Pour ce qui est de la fermeté, le facteur le plus important est la carrure : plus vous avez les épaules larges, et plus le soutien doit être ferme pour supporter la pression exercée par le corps.
  • Si vous dormez sur le ventre, vous faites figure d’exception, et vos nuits sont sans doute agitées. Cette position peut devenir néfaste pour le dos et la colonne vertébrale, voire gêner la respiration, si vous utilisez un oreiller inadapté. Privilégiez un modèle mince (5-6 cm) et plutôt souple, de façon à ne pas « casser » la nuque.

Notez que la fermeté de l’oreiller est aussi une question de goût, selon que vous préférez un confort moelleux, mi-ferme, ou ferme.

Le choix d’un oreiller pour bien dormir : le garnissage et la forme

La position de sommeil vous aide à identifier la bonne épaisseur et le bon soutien, deux paramètres majeurs pour bien dormir. Mais ce ne sont pas les seuls permettant de choisir le bon modèle parmi les très nombreux qui existent : il faut également tenir compte du garnissage et de la forme.

Le garnissage de l’oreiller

La matière de votre oreiller influe sur son confort, sa durée de vie et son potentiel allergène. On en distingue trois grandes familles.

Le garnissage synthétique

L’oreiller en polyester est le plus courant. Attractif en matière de prix, il doit néanmoins être changé régulièrement (2 ans au maximum) et sa nature fait qu’il respire mal et conserve l’humidité, devenant au fur et à mesure un vrai nid à acariens.

La mousse viscoélastique

Elle constitue le fameux « oreiller à mémoire de forme », est également synthétique mais fait exception en offrant une meilleure respiration – à condition que la mousse soit perforée. C’est l’idéal lorsqu’on souffre de douleurs cervicales. L’oreiller à mémoire de forme proposé par Le Matelas 365 se distingue par son enveloppe lavable et sa housse de transport permettant de le rouler pour l’emporter partout (à défaut de pouvoir emmener son matelas !).

Le garnissage latex

C’est-à-dire composé de préférence d’au moins 50 % de latex naturel. Voilà un oreiller idéal pour bien dormir, naturellement antibactérien (une propriété qui lui vient de l’hévéa dont le latex est extrait). Il a aussi l’avantage de bien respirer et d’éliminer la transpiration. On parle d’oreiller « naturel » lorsque le garnissage atteint 50 % de latex véritable. Il est particulièrement pertinent pour les adeptes du dos et du ventre, moins pour les dormeurs latéraux. Mais son prix est assez élevé.

Le garnissage naturel

Il s’agit généralement de duvet ou de plumes. Ce type d’oreiller, qui représente à peine 20 % du marché, se distingue par sa longévité (10-12 ans – à condition de l’entretenir et de nettoyer régulièrement sa housse) et par sa capacité à rejeter l’humidité. Il est également hypoallergénique.

L’enveloppe qui entoure le garnissage est généralement en coton ou en viscose. Dans l’idéal, cette enveloppe doit être lavable à 60 °C de façon à la garder parfaitement saine. C’est justement le cas de nos oreillers !

La forme de l’oreiller

Elle peut sembler anodine, mais la forme de l’oreiller ne doit pas être négligée pour bien dormir. On rencontre principalement deux formats : carré et rectangulaire.

  • L’oreiller carré. C’est le plus courant, celui auquel on pense naturellement. Et pourtant, il n’est pas idéal pour bien dormir, pour une raison simple : il occupe beaucoup de place dans la longueur du lit, contraignant le dormeur de grande taille, pour poser sa tête bien au centre, à laisser ses pieds dépasser du matelas.
  • L’oreiller rectangulaire. C’est le format recommandé pour bien dormir, parce qu’il s’adapte à toutes les morphologies et occupe un minimum de place dans la longueur du lit et offre plus de largeur. De plus, grâce à une surface de contact plus importante avec la tête, il permet d’assurer le même maintien toute la nuit, malgré les mouvements du dormeur. À préférer si vous dormez sur le dos ou sur le côté.

Découvrez notre sélection d’oreillers et faites le bon choix pour vos nuits, en adéquation avec un matelas de qualité. Enfin, quel que soit le modèle qui a votre préférence, n’oubliez pas de l’entretenir régulièrement – c’est essentiel pour continuer à bien dormir !

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.