Comment garantir la bonne hygiène de votre matelas ?

Accueil » Blog » Comment garantir la bonne hygiène de votre matelas ?

25 ans : c’est le temps qu’un être humain passe en moyenne à dormir au cours de sa vie. La qualité de la literie est donc essentielle, mais pas uniquement : qu’il soit ferme ou doux, à ressorts ou en mousse, un matelas doit aussi être propre et bien entretenu. Sinon, ce quart de siècle passé sous les draps le sera en compagnie des acariens ! Pour éviter de faire le lit des bestioles et autres allergènes, voici quelques conseils pour garder une bonne hygiène de matelas.

Des gestes simples pour une bonne hygiène de matelas

Vous adorez votre lit ? Vous n’êtes pas les seuls : les acariens aussi ! Ces insectes prolifèrent sous vos draps, se nourrissant de tous vos débris corporels microscopiques. Ils amènent avec eux quantité de pathologies, allant des allergies à l’asthme.

Pour éviter leur multiplication et garantir une bonne hygiène de matelas, quelques gestes simples suffisent :

  • Aérer la chambre 10 minutes par jour, en laissant votre matelas nu (pas de draps ni de couette). L’air frais va tuer les germes tandis que les rayons du soleil vont vous débarrasser de l’humidité provenant de la transpiration nocturne.
  • Passer un coup d’aspirateur à même le matelas pour faire la chasse aux brins de poussière et aux acariens.

Ces pratiques rudimentaires permettent d’éviter l’installation des insectes et de la moisissure, terreau idéal pour la génération de nombreuses bactéries. Elles suffisent amplement à préserver votre hygiène de matelas pendant un bon bout de temps !

Un matelas, c’est comme tout : ça se nettoie !

De temps en temps, il peut s’avérer nécessaire d’optimiser l’hygiène du matelas en recourant au nettoyage. C’est surtout le cas si vous remarquez l’existence d’une tache ou si vous renversez quelque chose sur votre lit !

Un conseil : frottez la zone touchée à l’aide d’un tissu légèrement humide et savonneux. Mais attention : veillez à ce qu’un minimum d’eau pénètre dans le matelas. Au besoin, aérez la pièce ou passez un coup de sèche-cheveux !

Une bonne alternative consiste à saupoudrer du bicarbonate de soude sur le matelas nu et à frotter pour que la substance pénètre bien, avant d’aspirer le reste. Ainsi, vous dites adieu aux taches, aux acariens, aux odeurs, à la moisissure et à tous leurs amis. Et votre hygiène de matelas est nickel !

Techniques de prévention pour une hygiène irréprochable

Dans le même temps, favorisez une bonne hygiène de matelas en appliquant quelques techniques de prévention. La plus connue est celle qui consiste à retourner votre literie, en moyenne à chaque changement de saison. Ce geste contribue également à préserver la fermeté de votre matelas.

Pour une hygiène de matelas irréprochable, il est aussi recommandé de protéger la literie à l’aide d’une housse ou d’une alèse, avec le même bienfait dans les deux cas : limiter les infiltrations de transpiration.

Enfin, évitez de surchauffer votre chambre. Augmenter la chaleur, surtout si la pièce est humide, en revient à envoyer des invitations aux acariens et autres insectes. Une température de 18 ou 19 degrés est idéale pour dormir dans les meilleures conditions.

Notez que certaines literies sont dotées de technologies assurant une hygiène de matelas naturelle, comme on peut le voir sur cette page. Vous n’avez même plus besoin de le retourner !

Malheureusement, votre literie n’est pas éternelle…

Rien n’est éternel (à part les diamants), et votre literie non plus. La durée de vie moyenne d’un matelas de qualité est de dix ans. Au-delà, il faut savoir lui dire adieu !

Vous aurez beau nettoyer votre literie comme un fou, aérer la pièce tous les jours et retourner le matelas à la moindre occasion, celui-ci finira par s’engorger de choses peu reluisantes. Une étude anglaise (à lire ici) a montré que les matelas de plus de huit ans sont de véritables nids à bestioles et à déchets. On y trouve des champignons, plusieurs kilos de peaux mortes, des bactéries intestinales et même des restes de nourriture (résidus de folles soirées à manger des chips en sautant sur le lit ?).

Conséquence : une literie trop ancienne peut impacter votre santé. La meilleure solution pour préserver l’hygiène d’un matelas, c’est encore d’en changer quand c’est nécessaire. À condition de savoir bien le choisir.

Pensez-y suffisamment en amont… Avant d’être dans de sales draps !

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.