L’importance du matelas pour un bon sommeil

Accueil » Blog » L’importance du matelas pour un bon sommeil

L’importance du matelas pour un bon sommeil

En moyenne, un être humain dort pendant un tiers de sa vie, soit environ 25 ans. C’est plus que le temps passé dans la voiture (autour de 4 ans). Et pourtant, on a tendance à choisir son véhicule plus consciencieusement que son matelas… Paradoxe ? Non, méconnaissance : la plupart des dormeurs ignorent qu’une bonne partie de la qualité de leur sommeil (donc de leur récupération, donc de leurs performances physiques et intellectuelles) repose sur les vertus de leur literie. Mais pourquoi un bon matelas est-il gage de nuits plus sereines ?

L’impact du matelas sur la qualité du sommeil : le maintien du corps

Les liens entre la qualité du sommeil et celle du matelas se jouent à plusieurs niveaux. D’abord, il y a le rôle de la literie dans le maintien du corps et son amortissement. Non seulement le poids est inégalement réparti dans l’organisme, mais l’on change en outre de position plusieurs dizaines de fois chaque nuit. Pour le matelas, c’est donc un défi constant : il lui faut pouvoir compenser à la fois cette répartition et les modifications de la position, en soutenant plus fermement les zones légères et en atténuant le poids des zones plus lourdes. Un bon matelas permet de trouver le bon équilibre, condition sine qua non pour adopter une position naturelle et confortable du corps et profiter ainsi d’un meilleur sommeil.

À l’inverse, un mauvais matelas peut avoir des conséquences sérieuses sur votre état physique. Les problèmes de maintien et d’amortissement favorisent les douleurs musculaires. Il n’est pas rare de se réveiller avec des courbatures et des « problèmes de dos » quand on dort sur une literie de piètre qualité ou trop ancienne – c’est d’ailleurs l’un des signes qu’il est temps d’en changer. Un bon confort est donc essentiel à la qualité du sommeil, sachant qu’il dépend spécifiquement du dormeur : votre matelas idéal sera plus ou moins souple/ferme en fonction de votre corpulence et de vos besoins.

L’impact du matelas sur la qualité du sommeil : la gestion du stress

Ensuite, aussi surprenant que cela puisse être, il y a la façon dont votre matelas va atténuer votre stress et votre anxiété. Les problèmes de sommeil concernent plus d’une personne sur trois, avec l’insomnie comme souci numéro un (elle touche 22 % des femmes et 15 % des hommes). Or les difficultés à trouver le sommeil ont généralement pour origine des situations stressantes éprouvées pendant la journée. Pour le dire autrement, on a tendance à emporter nos soucis sous la couette, une vilaine habitude (inconsciente, bien sûr) qui pourrit nos nuits. Alors, quand le matelas pêche en plus par son manque de confort, qu’il fait un bruit de tous les diables au moindre mouvement ou qu’il est aussi gelé qu’un morceau de banquise au moment du coucher, cela n’aide en rien à se détendre.

À ce titre, la qualité du matelas a un impact étonnant sur le bien-être. Une bonne literie permet ainsi de lutter contre le stress et l’anxiété accumulés pendant la journée, d’une part parce qu’on s’y sent bien, d’autre part parce qu’on y dort à merveille. Le confort ressenti au moment de s’allonger, additionné des bienfaits d’une nuit de sommeil récupératrice, favorisent ensemble une sorte de « remise à zéro » du compteur stress, de sorte qu’on se réveille en pleine forme et en ayant tout oublié (ou presque) des soucis de la veille.

L’impact du matelas sur la qualité du sommeil : dormir mieux (et plus)

Enfin, il y a l’effet du matelas sur la vitesse d’endormissement et la profondeur du sommeil. Vous l’ignorez peut-être, mais il est prouvé qu’on s’endort plus rapidement et qu’on profite d’un meilleur équilibre sommeil lent/sommeil profond quand on est allongé sur un matelas de qualité et encore viable (comprendre : n’ayant pas atteint la limite des 10 ans de vie).

Une literie adaptée et récente réduit l’activité musculaire pendant la nuit et divise par deux le nombre de micro-réveils que tous les dormeurs subissent pendant leur sommeil. Ce qui veut dire qu’on dort mieux dans un même laps de temps, avec pour résultat un sommeil plus récupérateur et un réveil plus dynamique. Et comme l’endormissement est plus rapide, on dort aussi plus longtemps. Si, en outre, on prend plaisir à se coucher plus tôt pour profiter du confort de la literie – une habitude que l’on retrouve chez les possesseurs de matelas chauffants – les nuits sont d’autant plus rentables. À ce propos, n’oubliez pas que la longévité moyenne d’un matelas est de 10 ans. Et que le seuil au-delà duquel son confort commence à vraiment se dégrader (à la fois en termes de confort mais aussi et surtout en termes d’hygiène) est fixé à 7 ans.

Vous l’aurez compris : un bon sommeil est tributaire d’un bon matelas. Pour autant, ne vous précipitez pas sur n’importe quelle literie ! Il est essentiel d’essayer le produit pour trouver celui qui vous correspond. Ça tombe bien, certaines marques comme Le Matelas 365 – www.lematelas365.com –  vous proposent desormais 100 nuits d’essai. Le temps de vérifier que votre matelas est fait pour vous.

 

Sources : ladepeche.fr, invs.santepubliquefrance.fr, doctissimo.fr, santemagazine.fr 

 

Une réponse dans “L’importance du matelas pour un bon sommeil

  1. Pingback : 19ème journée du sommeil : conseils pour mieux dormir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.